Philippines

L’archipel des Philippines, constitué de plus de 7100 îles, est confronté à des enjeux majeurs de vulnérabilités climatique, environnementale et sociale.
L’AFD y concentre son action sur la gestion et la prévention des risques naturels et un développement urbain durable en favorisant le processus de décentralisation, enjeu stratégique majeur pour les autorités du pays. Ses interventions sont à ce jour principalement réalisées au travers de prêts souverains accompagnés de programmes d’assistance technique et de renforcement de capacités.
  • logo linkedin
  • logo email
Chocolate Hills, Bohol, Philippines
L’AFD et les Philippines : réussir la décentralisation pour mieux gérer les catastrophes naturelles et s’adapter au changement climatique
Chocolate Hills, Bohol, Philippines

Améliorer la gestion des catastrophes naturelles et l’adaptation au changement climatique

Philippines agriculture relance économique

Mieux gérer les catastrophes naturelles et le changement climatique

Exposées à des risques majeurs de catastrophes sismiques, volcaniques et météorologiques, les Philippines sont l’un des pays les plus vulnérables aux effets du dérèglement climatique.


Les villes sont les plus exposées aux évènements météorologiques extrêmes, comme l’a montré le typhon Haiyan en 2013, d’une ampleur sans précédent et responsable de dégâts humains et matériels considérables. Aux Philippines, ce sont près de 70 % des communes qui sont ainsi menacées, notamment en zones côtières. C’est pourquoi les pouvoirs publics philippins ont hissé l’adaptation locale au changement climatique au rang de priorité nationale et fait appel à la solidarité internationale.


L’AFD a dans ce cadre mobilisé un appui budgétaire de 50 millions d’euros pour le financement partiel du Plan national de prévention et de gestion des risques de catastrophes.  


Depuis 2015, nous renforçons également les capacités techniques et financières de 52 villes dans la prévention et la gestion des catastrophes naturelles grâce à une délégation de fonds de 4,8 millions d’euros de la Facilité d’Investissement Asie de l’Union Européenne. Une assistance technique pour aider trois collectivités à préparer des plans d’actions climat a par ailleurs été apportée avec pour objectif d’intégrer le changement climatique et la prévention des catastrophes au processus de planification urbaine.


Le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) a également été mobilisé pour réhabiliter et protéger des mangroves qui jouent un rôle majeur dans l’atténuation du changement climatique et dans l’adaptation à ses impacts : elles contribuent en effet à la séquestration du carbone et forment un rempart contre les tempêtes. 

Accompagner la décentralisation

des grattes-ciel à Manille aux Philippines

Accompagner la décentralisation

Les Philippines, qui abritent plus de 40 000 collectivités locales, restent un territoire marqué par les disparités géographiques. La décentralisation est donc un enjeu stratégique majeur pour le gouvernement. Il délègue aux villes et communes la responsabilité sur un ensemble de services destinés à améliorer la vie des citoyens : gestion des déchets, accès à l’eau potable, construction de digues contre la montée des eaux, développement d’éco-cités, etc. Mais les collectivités manquent souvent de sources de revenus pour les mettre en place et en assurer le bon fonctionnement.


Depuis 2009, au travers de trois prêts de politique publique sectoriels d’un montant total de 360 millions d’euros, mobilisés en cofinancement avec la Banque asiatique de développement, l’AFD soutient le gouvernement philippin dans son programme de décentralisation. L’objectif est de renforcer les capacités financières des collectivités et d’augmenter ainsi de manière significative leurs marges de manœuvre. 

Développer la mobilité durable

Rue à Cebu aux Philippines

Développer la mobilité durable

Le secteur des transports est fortement émetteur de CO2 et de particules fines, qui polluent l’air et affectent la santé des citadins. Le défi pour les Philippines : promouvoir une mobilité qui soit à la fois abordable pour le plus grand nombre, fiable, efficace et respectueuse de l’environnement.


L’AFD cofinance, à hauteur de 51 millions d’euros, avec la Banque mondiale, le futur réseau de bus rapides à haut niveau de service de la métropole de Cebu, deuxième agglomération de l’Archipel avec près de 800 000 habitants. À la clé : un système de transport efficace, plus confortable pour 300 000 usagers et moins polluant. Projet pilote, il devrait inspirer d’autres villes du pays, notamment la ville de Manille qui développe un projet similaire.

Soutenir les organisations de la société civile

L'une des pensionnaires du centre CAMELEON

L’AFD appuie également les organisations de la société civile et a, à ce jour, financé 7 projets d’ONG aux Philippines pour un montant total de 3,6 millions d’euros. D’une part, en lien avec sa priorité de gestion des catastrophes naturelles et d’adaptation au changement climatique, l’AFD a soutenu ACTED pour une intervention auprès de populations affectées par des typhons. D’autre part, elle appuie des projets sociaux, par exemple en soutenant Asmae, qui vient en aide aux enfants des rues à Manille, Cameleon, qui lutte contre les violences sexuelles, ou encore Entrepreneurs du Monde, qui développe la microfinance et la micro-énergie dans des quartiers ou régions défavorisées. 

758
millions d’euros engagés depuis 2009
16
projets financés
185 000
Entre 80 000 et 185 000 teq CO2 évitées

Archipel de plus de 7000 îles, les Philippines comptent environ 100 millions d’habitants. Arc insulaire situé en pleine ceinture de feu du Pacifique, le pays est marqué par une activité sismique et volcanique intense.

Deuxième pays le plus peuplé d’Asie du Sud-Est, c’est aussi l’économie la plus dynamique de la région : plus de 6 % de croissance par an entre 2010 et 2015. Mais les richesses sont inégalement distribuées et la pauvreté touche encore une large partie de la population. Une situation aggravée par une forte exposition aux catastrophes naturelles, comme l’a rappelé le typhon Haiyan qui a dévasté les Philippines en 2013. Le pays est ainsi l’un des plus vulnérables au changement climatique.

Présente depuis 2009, l’AFD promeut une croissance verte et solidaire. Elle appuie le gouvernement dans son programme de décentralisation, met en place des politiques de gestion et de prévention des catastrophes et promeut un développement urbain durable. Pour une action plus efficace, elle a noué des partenariats avec la Banque Asiatique de Développement et la Banque mondiale. L’AFD a engagé 758 millions d’euros dans le pays à travers des prêts.

Carte des projets
Cette carte est utilisée à titre d’illustration, elle ne reflète pas toujours la position officielle de la France et n’engage pas la responsabilité du groupe AFD.
Thématiques
Type de financement
Antennes
Filtres

Thématiques

Tout cocher
Tout décocher

Type de financement

Tout cocher
Tout décocher

Antennes

Afficher les agences locales

Filtres

Lancer la recherche
Voir l'ensemble des projets

Actualités et événements

Philippines

Philippines : les bidonvilles de Manille sortent de l’ombre

À Manille, capitale des Philippines, environ 40 % des habitants vivent dans des bidonvilles. Bien souvent, les familles de ces quartiers déshérités ne sont pas reliées au réseau électrique. L’ONG Entrepreneurs du Monde propose une solution innovante de kits solaires qui permettent un accès sûr, durable et abordable à l’électricité. Tout en développant le lien social entre usagers.

Contact